Le jour où on parle de lui

Parce que nous ne sommes pas toute seule et qu’après tout, je pense souvent qu’on ne parle pas assez d’eux.

Oui, bon ok, c’est un peu nous les nanas trop fortes mais quand même.

Les questions qu’on pourrait poser ici seraient les suivantes :

Quel père est-il ? Le saviez-vous ?

J’ai toujours plein d’idées reçues, je suis toujours très péremptoire.

Je peux donc vous dire que j’ai savais ce que je voulais à la fois de mon futur mari et du futur père de mes enfants.

Non, pas à 15 ans bien sûr mais au fur et à mesure de ma vie.

Ici je parlerais de ce que j’attendais du futur père de mes enfants, du père de mes enfants et du degré de correspondance entre les deux.

ps8xflhst5eva

Vous allez me dire qu’on ne choisi pas celui dont on va tomber amoureuse mais je vous avoue qu’au fond, je pense que si, un peu.

Par exemple, je pense totalement impossible que je puisse tomber amoureuse d’un abruti égoïste, agressif ou stupide, sans éducation ni politesse. Bref, des valeurs qui me sont chères.

Mais ça c’est un autre sujet.

1° Le père que je souhaitais

Bref, je disais donc (mon dieu mais je m’égare tout le temps c’est fou !)…

Je suis de cette catégorie pas vraiment féministe mais un peu quand même, qui pense qu’on fait des enfants à 2, qu’un homme doit changer les couches, savoir s’occuper des enfants (seul), les nourrir voire s’en occuper de A à Z 24 heures durant.

Je suis de ces nanas bordéliques dont le mari range plus qu’elle ou presque, allergique au ménage ou presque, bref, une très mauvaise femme d’intérieur.

Alors là je vois d’ici que vous vous dites que je dois être une bombe parce qu’aucun mec ne supporterait ça bah même pas !

L’idée que je me faisais du père c’était donc celle-ci, un père à 100% sur qui je puisse vraiment compter.

2° Le père qu’il est

Je vais essayer de faire court parce que parler de mon chéri ça pourrait me prendre des heures.

Mon mari est tout ça.

C’est bien simple, pendant que je me vidais de mon sang en salle d’op, lui s’occupait déjà de ses jumeaux sans rien y connaître, avec l’aide des SF.

Pendant que j’étais scotchée à mon lit en réa branchée de partout, lui parcourait les couloirs entre moi, le Patapouf à la nursery et la Crevette en néonat.

Il a appris et il était volontaire.

Les couches, les habits, la toilette, il a participé à tout avec ou sans moi en néonat et puis ensuite à la maison.

Petits, il n’a pas loupé un bain des garçons.

Très vite, j’ai pu sortir avec mes copines le soir ou même en journée pour faire les boutiques pendant que chéri s’occupait de ses fils.

Quand les garçons ont eu 8 mois je suis même partie une semaine en vacances seule chez une copine dans le sud le laissant seul à la maison gérant son taf et les jumeaux.

Aujourd’hui avec le recul je me dis que j’ai vraiment été folle ! Non pas de laisser les garçons à leur père, je suis partie les yeux fermés soyons franc, mais pour lui, le pauvre, le laisser assumer la maison, les animaux, les enfants et son travail !

A ma décharge, j’étouffais un peu et j’avais besoin de cette pause pour me retrouver.

Mon mari sait s’occuper de ses enfants une heure, un repas, une nuit, une journée, une semaine, seul.

Oui, il a horreur de changer les couches évidemment. Bon, le pauvre a un odorat hyper développé et la moindre odeur peut lui donner des hauts le cœur terribles (genre sortir les poubelles !).

Mais il le fait.

3° Les envies et la réalité

J’ai une chance folle (sur bien des points vous me direz), j’ai l’homme que j’ai toujours rêvé d’avoir.

En fait même pas, je n’aurais pas pensé même dans mes rêves les plus fous, tomber sur un mari et un père aussi formidable.

J’ai totalement confiance en lui, je pars, je lui laisse les enfants de jour comme de nuit les yeux fermés.

Il s’est levé comme moi la nuit et aujourd’hui encore il le fait et pourtant il travaillait et moi pas mais peu importe.

Tout se fait à 2 pour moi comme pour lui, c’est une évidence

C’est aussi un choix de notre part et je ne vois pas ma vie autrement.

Attention, je dis bien « ma » vie. Vous avez le droit de vous occuper à 95% des enfants hein, soyons franc et si votre mari a changé 10 couches et ne s’est jamais levé la nuit c’est tout aussi bien pour vous hein !

Comme on dit, chacun voit midi à sa porte et on fait sa vie comme on en a envie.

J’avais juste envie de parler de lui, d’eux, parce que les pères modernes qui savent s’occuper de leur maison, de leur femme ET de leurs enfants, on n’en parle pas assez à mon goût.

Et vous ? Maman poule, papa gâteau ou taches à égalité ? 

Publicités

9 réflexions sur “Le jour où on parle de lui

  1. Idem ici. On se complète aussi: il donne le bain, je donne à manger. Il joue bcp avec lui, je raconte des histoires et chante des comptines. Il est resté dormir sur le plancher de la mater les 2 premières nuits pour m’épauler. Je ne l’avais juste pas imaginé avec des zozos sans tête 😁

    Aimé par 1 personne

  2. Le mien est un papa complet aussi qui prend son tour et s occupe très bien de sa fille qui est d ailleurs en phase très demandeuse de papa en ce moment.
    Mais je me questionne y a pas des fois où tu trouves que ton mari a mal fait ? Genre pas donné assez à manger, laissé faire des bêtises, habillé n’importe comment ou autre ?

    J'aime

    • Pour les habits on a beaucoup rigolé. Bon moi j’ai beaucoup rigolé en fait surtout pour l’assortiment de genre et de couleur !
      Pour le reste je ne suis pas derrière lui quand il fait les trucs mais oui parfois je lui dis que « non en fait … » et il m’envoie chier en rigolant en me disant « va-t-en, laisses moi, je sais m’occuper de mes fils ». Bon bah je m’en vais, il a raison ! lol

      Aimé par 1 personne

  3. Je crois que je suis un peu comme toi. Je suis partie 3 jours quand il a eu 6 mois, et franchement, il s’est super bien demerdé. En même temps, c’est lui qui s’en occupe tous les soirs jusqu’à ce que je rentre du boulot. Par contre, il est pire que moi pour le ménage 😕

    J'aime

  4. J’ai l’homme parfait également ! Il a toujours fait plus de tâches ménagères que moi, et il gère H. aussi bien que moi, voire surement mieux que moi lol.
    Je m’absente souvent pour le travail pour 2-3 jours, et il le gère de A à Z.
    Et H. adore son Papa, je suis parfois jalouse de leur relation. 😉
    Mais, pareil que toi, j’apprécie ma chance de l’avoir rencontré, il y a de cela plus de quinze ans déjà … ❤

    J'aime

Alors, tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s