Le jour où ça arrive chez les autres

On va revenir brièvement au sujet de base me concernant.

La base c’est à dire la vie avant les garçons.

Les traitements, les hôpitaux bla bla bla … 1 couple sur 6 qu’ils disent.

Après 6 ans sans moyen contraceptif, un stérilité à 99% pour moi et à environ 60% pour chéri ça ne laisse pas beaucoup de place au miracle qui arrive si souvent (à entendre beaucoup de monde).

ye12tz6qzqnt2

Oui bon évidemment ça arrive, je sais, mais non, pour des cas comme le notre, non, juste NON.

Oui ça arrive quand un seul a des soucis ou quand l’infertilité est inexpliquée et si vous connaissez un cas tel que le notre qui a finalement pondu naturellement youpi j’en suis plus que ravie, ça confirme bien que ça arrive chez les autres.

Mais je ne suis pas là pour parler statistique.

Malgré donc cette réalité avec laquelle on vit depuis un moment, les mois et les années se succédant, une chose me sidère dans cette situation, c’est la psychologie humaine, le cerveau, l’inconscient ou le conscient, appelez ça comme vous voulez.

Parce qu’après tant de mois et d’années, au moindre jour de retard c’est encore incroyable de se rendre compte qu’on espère encore, qu’on se surprend à se dire « pourquoi pas moi« , qu’on pense à tous ces putains de « miracles ».

m5ntwwmqpa9bc

Mais finalement, au-delà de l’envie et de l’espoir, est-ce que ce n’est pas à cause de toutes ces putains d’histoires miraculeuses que nous, les infertiles de l’extrême nous espérons encore ?

Est-ce que ce n’est pas à cause de toutes ces cousines/copines/voisines de notre voisines/copines/cousines (à associer dans le sens que vous voulez) qu’on a la stupidité (je parle pour moi, ne te sens pas visée) d’y croire encore ?

Tu sais ces nanas qui sont tombées enceinte naturellement après la PMA qui guérit tout, en arrêtant d’y penser, en commençant une procédure d’adoption.

Et si tout le monde arrêtait de te citer ces exemples ? Si on n’était pas été noyé par ces « anecdotes » dès le jour où nous annonçons notre stérilité infertilité ?

6 ans d’histoires de miracles, d’anecdotes vrai de vrai, du vécu raconté avec toutes les meilleures intentions du monde pour te redonner espoir.

Ces mêmes histoires qui 6 ans après te rongent à chaque retard, te tournent dans la tête à la moindre douleur aux seins (c’est con surtout quand on sait qu’enceinte mes nibards ne m’ont jamais causés le moindre souci).

C’est mêmes histoires qui m’ont fait compter, pas plus tard qu’il y a deux jours, qu’on était au moins d’avril et que dans 9 mois on serait en janvier.

hor6qbjatrsv2

Heureusement au-delà de l’espoir la réalité…

Parce que même si on espère encore, on sait malgré tout très cyniquement clairement que ce n’est pas possible et que non, il y a les miracles et nous.

Que cette réalité sera toujours celle-ci, que notre profil ne fait pas partie des exceptions.

Du coup, la chute est tout de même moins rude quand la réalité reprend ses droits et je me moque de moi-même (moi j’ai le droit) et de mes idées farfelues.

Le plus drôle c’est aussi de réfléchir à ce que tout ça veut vraiment dire.

Parce que quand j’y pense, ce n’est ni la fatigue, ni la panique, ni la peur qui m’habite mais bien l’envie et l’espoir.

Pourtant on est plus qu’heureux avec les garçons, on adore notre vie à 4.

Quand je dis que la nature humaine est bizarrement faite.

Mais malgré tout ça, cet espoir m’énerve, j’aimerais ne plus y penser, ne plus avoir ce petit espoir permanent qui pointe son nez tous les mois et pourtant c’est bien pour ce petit espoir que je ne prends aucun moyen de contraception.

Comment ça je suis pleine de contradictions ?

Je n’en reviens pas qu’avec la vie qu’on a, la chance qu’on a eu d’avoir les garçons, je ressente encore ce sentiment, c’est à la fois culpabilisant par rapport aux copines et surprenant par rapport à notre vie un peu fatigante de ces dernières semaines.

Finalement on est infertile à vie, même avec des enfants, que ce soit dans notre corps ou dans notre tête.

Et toi maman infertile ? Tu l’espères toujours ce miracle ?

Publicités

9 réflexions sur “Le jour où ça arrive chez les autres

  1. Que ton article résonne en moi… Oui bien sûr j’ai l’espoir du miracle. Et je pousse encore le truc plus loin: j’ai toujours cet espoir débile d’être une fausse infertile, syndrome de l’imposteur quand tu nous tiens. 😩🔫
    Sur ce j’en retourne à mes psychotages: gastro (familiale 😂😂😂😂) tu penses bien qu’il y a matière à cogiter

    Aimé par 2 people

  2. Oh que oui que je l’espère, meme si l’homme n’y croit pas, et que les medecins ont été unanimes. Je me dis naievement que si j’ai un cycle, ça peut arriver (occultation de la mega terato de l’homme et ma coagulation pourrie). Et chaque mois, à chaque jour de retard, je me dis « et si? »

    Aimé par 1 personne

  3. On est décidément toutes les mêmes 😁
    Soucis des deux côtés et pourtant une grossesse a été possible. Alors bon j’espère naïvement que la 2eme sera aussi naturelle. Mais une chose est sûre c’est que la PMA c’est fini pour nous. Je suis consciente que je n’aurais peut être pas de 2eme bébé même si je ne ressent pas l’envie de recommencer les essais.

    Aimé par 1 personne

  4. Je ne sais pas/ne crois pas que cet espoir du bébé miracle (même quand il y en a déjà eu 2) disparaisse. Ce qui est terrible comme tu le dis si bien c’est d’être attentive au moindre signe, qui souvent n’en est pas. Foutu cerveau qui travaille trop…
    (bon pas de cycle et pas de rapport ici, faut pas déconner, le miracle n’arrivera pas !!! ;))

    Aimé par 1 personne

  5. Je pense comme toi! Ça doit être inné. Notre corps est programmé pour se reproduire finalement ( c’est bien ça l’ironie de la chose…) . J’ai eu mes 2 enfants grâce à une FIV-ICSI, 7 ans sans contraception, sans miracle. Là, j’attends mon retour de couches qui ne vient pas et je me dis: « et si? » Alors que je sais très bien que ce n’est pas possible!

    Aimé par 1 personne

Alors, tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s