Le jour où on parle actu

Oui tiens ça faisait longtemps hein !

Avec le recul, j’ai oublié le côté pathos de tout ça, les peur, le chagrin, la colère.

Non, je serais franche, je l’ai oublié assez vite en fait.

Oui, vous pouvez me traiter d’insensible, bouh la méchante !

j82pb4lpxsq8o

Peut-être le côté répétitif de la chose me direz-vous.

Vous remarquerez d’ailleurs que je ne suis pas la seule.

Là où on a bouffé du Charlie à la télé pendant 15 jours, on a dû voir Nice que pendant 4 ou 5 jours peut-être.

Non en fait j’en sais rien je ne regarde plus les infos mais il m’a semblé on va dire.

Oui je ne regarde plus les infos

Merci mais voir France 2 interviewer un homme devant le corps de sa femme comment vous dire …

Donner de l’audience à ces bouffeurs de sang, ces journaleux dignes de Voici ou Gala qui finalement font moins de mal d’ailleurs à parler cellulite de Lady Gaga que d’interviewer des gens dont la vie vient de s’effondrer.

Alors non, les infos ici c’est fini.

Et puis comme tout le monde le rabâche on a aussi des responsabilités sur ce que voient nos enfants et ces images là ne passeront pas par les miens.

Bref revenons à nos moutons.

Donc je ne m’inflige plus les infos, je sélectionne ce que je veux lire sur le net.

Et on en lit des choses …

Dramatisation à fond, avec en vrac :

  • c’est la guerre,
  • on n’est en sécurité nulle part,
  • j’aurais pas dû faire de gamins,
  • il y avait pas assez de policier au feu d’artifice de Nice,
  • c’est la faute du gouvernement,
  • c’est les musulmans,
  • fermons les frontières,
  • les étrangers dehors,
  • les fichés S en prison …

a66be0dgea2sg

En général, je ne suis pas une adepte du pire.

Genre on te sort pire en te disant « bah tu vois y a pire ».

Ok ça me soule.

Mais là finalement non, j’avoue que je pense au siècle dernier.

Tu sais là où c’était la guerre

Mais non, pas aujourd’hui mais la guerre, la vraie, celle qu’on trouve dans les bouquins d’histoire, qui t’empêche de te nourrir parce que les magasins sont vides, qui te garde chez toi en espérant que le prochain bombardement ne touche pas ta maison, qui envoie les hommes au front (oui le tien aussi).

Oui je sais c’est loin tout ça ! La dernière elle a quoi ? 70 ans ? Ah l’âge de ton père ? De ton grand-père ? Bizarre, c’est pas si vieux non ?

Vous savez qu’on a vécu une des périodes de paix les plus longues ? Ah oui non pardon on est en guerre, oups j’avais oublié.

Oh je sais, aujourd’hui c’est pas pareil, toussa toussa.

Heureusement me direz-vous parce qu’avec la bombe A on n’irait pas bien loin.

Mais où elle veut en venir, elle est chiante a la fin.

Finalement pas à une fin bien précise, je n’ai pas la clé de tout ça, je n’ai pas la science infuse.

Je me dis juste qu’il faudrait qu’on pense un peu par nous même, qu’on se coupe de toutes ces infos nocives et financées (vous avez déjà regardé le nom des patrons de vos chaînes télé ?), qu’on réfléchisse un peu avant de partager des trucs sur les réseaux sociaux, qu’on pense à leur effet, leur conséquence et leur utilité.

Peut-être qu’on pourrait se renseigner un peu plus sur notre pays, son histoire, ses institutions, sa pseudo démocratie (ça c’était avant que les lois ne passent à coup de 49.3 bien sûr).

Je sais bien que l’environnement politique et médiatique n’est guère favorable mais tous ces attentats, leurs conséquences sur les élections présidentielles qui arrivent ici et aux Etat-Unis.

Les conséquences de vos publications, vos blogs, vos partages sur les réseaux sociaux

J’alimente la haine et la peur ?

J’alimente la réflexion, l’ouverture ?

Tout est dirigé médiatiquement, politiquement.

Nous avons tous une responsabilité dans ce que le monde est aujourd’hui.

Nous avons tous une responsabilité dans ce qu’il sera demain.

Alors oui on a fait des enfants.

Peut-être qu’au lieu de le regretter on peut plutôt réfléchir à pourquoi il grandit dans ce monde ?

Ou bien comment on faire un enfant qui construira un monde meilleur.

Et puis bon, quand c’était la guerre la vraie, heureusement qu’ils ont continué à en faire des enfants sinon on ne serait pas là !

Bien sûr on peut s’apitoyer sur notre sort, avoir envie de pleurer mais n’est-il pas temps de diminuer les timing ? D’enchaîner rapidement sur autre chose, de diffuser autre chose ?

N’est-il pas temps de réfléchir ?

 

Publicités

7 réflexions sur “Le jour où on parle actu

  1. D’autant que statistiquement, on a plus de chances de mourir en glissant dans sa salle de bains ou en prenant sa voiture que des suites d’un attentat…

    J’ai des collègues qui psychotent à fond. Après les derniers avant Nice, ma fille est partie faire du shopping en ville, en métro avec ses copines. On m’a regardé comme si j’étais folle de l’autoriser à ça.
    Je refuse d’arrêter de vivre à cause de psychopathes. Je refuse de rendre mes enfants craintifs.

    A chaque fois qu’ils me quittent, pour aller au collège ou au lycée, ils peuvent se faire renverser par une voiture ou kidnapper (oui, je regarde des séries à la télé :P). Pourtant, je les laisse partir. Et bien, c’est pareil pour les attentats. Oui c’est dramatique. J’ai le cœur qui se serre en pensant à toutes ces victimes et leurs proches. Mais tant que nous ne sommes pas en vraie guerre (avec les bombes tous les jours, les hommes au front, le rationnement, comme tu dis), nous continuerons de vivre notre vie.

    J’ai plus peur du FN que des terroristes.

    Je ne regarde plus les infos depuis des années, et je ne m’en porte pas plus mal.

    J’ai la chance d’avoir des amis intéressants sur FB qui partagent plus des réflexions sur le manque de prise en charge des troubles mentaux par exemple que d’appeler à voter FN.

    J'aime

  2. Oui tu vois le problème c est que bien-sûr certains journalistes vont trop loin certains s éloignent de la réalité etc mais quand je lis sur les réseaux sociaux certaines personnes raconter n importe quoi parce qu ils sont complètement déconnectés de ce qui se passe parce qu ils n ont pas suivi certaines choses et qui affirment des choses sur la base de rien du tout….tu te dis que c est quand même mieux de savoir un peu ce qui se passe voir même par d autres médias, les journaux..

    J'aime

    • Oui mais ça ne nous empêche pas de réfléchir. Comme tu dis il y a plein de sources d’information. Il faut peut être qu’on développe notre libre arbitre en cherchant des infos fiables sur le net ou sur le papier plutôt que de regarder les interviews à 2 balles anxiogènes et inutiles de la télé (pour la plupart des chaînes) qui n’ont pour but que de développer la paranoïa, le racisme et l’étroitesse d’esprit.

      Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ton article qui fait tant de bien ! Je crois surtout que notre médiacratie a la mémoire bien courte, il suffit de repenser aux attentants de 1995, le terrorisme d’extrême-gauche et d’extrême-droite des années 1970 et 1980 en Europe, la guerre d’Algérie… Bref, je ne suis pas certaine que nous vivions une rupture historique. Le pb c’est que les gens votent de plus en plus avec les tripes et non pas avec le cerveau et ça m’inquiète énormément…

    J'aime

  4. MERCI ! d’exprimer aussi bien ce que je pense ! Est-ce possible de partager ton article ? il est tellement juste… c’est affligeant de voir comme les gens qui réflechissent et essaient d’avoir une vision globale de ce qui se passe dans le monde ne regardent plus les infos… Nous ça fera 10 ans dans 3 jours, comment je le sais ? http://www.liberation.fr/societe/2006/08/04/dans-le-gard-deux-anes-bottent-le-train-de-la-sncf_47736 , grâce à ça.t
    C’est ce jour là que j’ai pris conscience que Pujadas et cie étaient tous des charognards : bah vi ! pour une fois c’était pas des humains, ils s’en sont donné à coeur joie pour montrer de la bidoche etc… ce jour là j’ai dis stop. Et je suis bien bien mieux informée qu’avant !

    J'aime

    • Lol Oui tu peux partager ! Incroyable ton histoire d’ânes! Sans déconner ça c’est de l’information vitale!
      Au delà de ça si seulement les gens se rendaient un peu plus compte de ce qu’ils regardent et écoutent. ..

      Aimé par 1 personne

Alors, tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s