Le jour où il est à part #2

Suite à l’appel un peu bizarre au CAMSP, on est allé voir notre généraliste qui a appuyé notre demande.

Avec les professionnels il suffit de peu de temps pour que la différence de notre Crevette saute aux yeux.

Elle nous a dit d’insister auprès du CAMSP afin d’avoir un rendez-vous.

Sur le point d’appeler après leur fermeture annuelle ils m’ont finalement devancé la semaine dernière en me proposant un rendez-vous hier 1er septembre suite à un désistement.

Ce fût une grosse surprise j’avoue surtout compte tenu de notre seule conversation téléphonique !

Comme personne ne voulait ce rendez-vous à cause de la rentrée scolaire inutile de vous dire qu’on a sauté dessus.

Nous sommes donc allés là bas en laissant notre Patapouf à la garderie.

Dès notre entrée dans le bureau, une femme assez jeune genre notre âge (la petite quarantaine max donc JEUNE).

Elle nous a fait nous installer, Crevette comprise dans une super chaise à hauteur du bureau située entre les deux chaises parentales.

Elle a tout de suite commencé à jouer avec lui pour voir s’il reproduisait (ex : entasser des cubes les uns sur les autres, l’instant d’après les mettre plutôt à plat l’un après l’autre). Tout ça pour voir s’il reproduisait et donc continuait d’entasser ou de positionner les objets comme elle lui avait montré.

Ensuite le passage des tous petits objets à mettre dans une petite bouteille puis les formes à mettre dans les trous correspondants.

Niveau motricité notre Crevette n’a aucun souci alors on a fièrement regardé ces gestes et ses grands sourires (il n’est pas sauvage et partirait avec le premier inconnu qui passe).

Tout en faisant tout ça elle nous interrogeait : grossesse, naissance, maladie, questionnement, raison de notre venue.

Les choses se sont corsées quand elle a ouvert un classeur d’images.

Tout de suite il a joué avec l’ouverture, les chemises plastifiées sans se soucier de ses questions.

Non, il n’a pas montré le ballon ni la voiture d’ailleurs on voyait bien qu’il ne comprenait pas du tout les demandes du médecin.

Elle s’est levée ensuite pour jouer avec lui puis l’ausculter.

Bref, un entretien qui de fil en aiguille a mis en évidence les soucis de notre crevette et comme avec tous les professionnels, la conclusion ne nous a pas surpris.

Oui il y a un souci chez lui dans sa relation avec autrui.

Je ne pourrais pas vous répéter exactement mais en tout cas elle a su mettre enfin des mots sur ce qu’on se tue à expliquer à beaucoup de monde depuis des semaines.

C’est un soulagement d’être entendu et compris, un soulagement d’entendre clairement et simplement ce qu’on a tant de mal à s’expliquer à nous et aux autres, pourtant c’est un nouveau crève cœur que d’avoir confirmation que notre fils a bien des difficultés relationnelles.

En bref, ils ont ouverts un dossier pour notre Quinquin en pédopsy.

Donc oui, malgré notre « passif » on a réussi à être objectif et à déceler chez notre Crevette que quelque chose n’allait pas dans le bon sens (comme on est très objectif pour dire que notre Patapouf est Terrible avec un T majuscule), non on n’a pas dramatisé et oui parfois c’est bien chiant d’avoir raison finalement.

Comme on avait anticipé, on a déjà un rendez-vous ophalmo le 12.

Maintenant on a un rendez-vous ORL le  18 octobre.

Ensuite je rappelle le service jeudi prochain, le temps qu’il faut pour qu’ils mettent en place le suivi et les rendez-vous.

A suivre un contrôle avec encéphalogramme pour écarter toute hypothèse d’épilepsie rapport aux « absences » que Quinquin a par moment. Le médecin n’y croit pas du tout mais elle préfère écarter malgré tout cette éventualité.

Ensuite des rendez-vous avec l’équipe (psy et compagnie) pour approfondir tout ça et voir ce qu’on peut faire pour aider notre Crevette à mieux interagir avec les autres, mieux comprendre le fonctionnement même des relations et des liens entre les personnes.

Tout ça est une bonne chose évidemment même si l’année promet visiblement d’être difficile niveau taf, organisation, sans compter moralement …

Malgré ça, comme lors de notre rendez-vous avec la responsable de la garderie, la claque est difficile, je me sens triste, vidée, fatiguée, coupable.

Je sais que ça va aller mieux ce week-end bien sûr.

Cet après midi je vais me réfugier chez mes beaux-parents ça va me faire du bien, c’est ma cachette.

Voilà les nouvelles, vous en aurez donc visiblement assez régulièrement vu comme c’est parti.

Et vous ? Un de vos enfants a eu un suivi particulier ? Comment vous l’avez vécu ?

Publicités

16 réflexions sur “Le jour où il est à part #2

  1. Je te le redis, le mien est/était pareil. Je me souviens d’avoir été comme toi consciente que quelque chose « clochait » et rabrouée par la famille « mais non que vas-tu t’imaginer ! », mais dès qu’il était en collectivité (crèche, école) les professionnel me signalait que quelque chose « clochait », l’autisme est un sujet qui est revenu souvent sur le tapis, avec la surdité. Et au final ? un enfant qui n’a aucune pathologie particulière, qui a certainement eu des altérations de son audition un moment, mais cela n’explique pas tout. Au final il serait « APIE » http://jean-francois.laurent.over-blog.com/article-des-profils-apie-enfants-precoces-qui-de-100261239.html
    Même si rien n’est sûr, lors de l’entretien avec le médecin scolaire, elle a semblé valider : elle nous a dit qu’il était « très performant » sur les épreuves qu’elle lui a fait passer « très très rapide et tout est juste », mais surtout très très anxieux, exalté etc…
    Pour la faire courte, il est hypersensible, anxieux et très fin et il s’est créé un système de protection, il s’isole dans une bulle d’imagination, dans son petit monde. A l’école on m’a parlé d’un enfant qui n’était pas capable de jouer avec l’autre. C’est faux, il a juste besoin d’être en confiance et joue de manière très élaborée avec son frère, ses cousines, les enfants de nos amis… En grandissant ça s’arrange en collectivité, il apprend à s’adapter, rien n’est jamais simple avec lui, il est clairement différent, mais pas « malade ». Globalement il est heureux.
    Bref je ne sais rien de ton petit, mais je te lis, tu me sembles sensible et intelligente, et les chiens ne font pas des chats. Donc, une fois que tout aura été vérifié (audition, vue, TED…) de tout ce qui pourrait organiquement rendre difficile le rapport à l’autre, n’hésite pas à creuser sur la piste « émotionnelle ». Nous ça nous a sauvé. Elyah est suivi régulièrement par une dame qui s’est spécialisée dans le gestion des émotions pour les enfants « intenses » et ça a changé notre quotidien.

    Aimé par 2 people

    • On a notre 1er rdv lundi prochain. Là on a fait l’ophtalmo. Il serait hypermétrope mais à voir le 23 avec l’analyse du fond de l’oeil si ça doit être corrigé. Il a fait énormément de progrès cet été mais tu vois là, chez l’ophtalmo : mur blanc, lumière donc ombre. Bah il a longé les murs, le regard fixé dessus pour voir son ombre (donc la tête tournée vers le mur mais le corps qui court, tu visualises ?) au point de se prendre le mur d’en face et idem pendant 5 bonnes minutes, à rapprocher son nez du mur pour voir son ombre de plus en plus foncée et bim, bien sur il se prend le mur en pleine face. Il y a aussi ce genre de comportement qui nous font consulter.
      Mais oui pour l’émotion, un des médecins qui le suit nous en a déjà parlé. C’est visiblement une piste à envisager dès maintenant. On va en parler au CAMSP.

      J'aime

      • C’est tout à fait le genre de chose qu’aurait pu faire le mien, il était, et est toujours fasciné par les ombres et les lumières, bébé on l’appelait en rigolant « la mite » car dès qu’une lampe était allumée il était attiré. Il faisait plein de trucs bizarres qui sont normalement des signes d’alerte au niveau de l’autisme : les écholalies, quand on lui montrait quelque chose du doigt… il regardait notre doigt… on a jamais pu nous certifier qu’il n’était pas autiste de haut-niveau, mais si c’est le cas il compense très bien… de plus la frontière entre HPI et autisme est parfois très ténue, pas facile… en tous les cas, tout ce que je veux te dire, c’est qu’aussi bizarre qu’il ai pu être par le passé, aussi inquiets qu’on ai pu l’être, c’est maintenant un bonhomme de 6 ans et demi, globalement heureux, qui a des copains, qui s’est éclaté à faire du théâtre l’année dernière, qui se réjouit de faire du cirque cette année, et qui s’en sort mieux que bien à l’école. Et pourtant Dieu sait ce qu’on a entendu, subit comme stress, si tu savais comme on s’est interrogés, comme j’ai pleuré parfois de dépit et de peur pour lui de ne pas avoir un enfant « normal ». Voilà. C’est ça que je veux que tu gardes en tête : tu dis qu’il progresse ! c’est ce qui m’a fait garder la tête hors de l’eau toutes ces années ! il progressait, à mesure qu’il grandissait il était capable d’adapter son comportement à son environnement et c’est ça l’important, ça avec son bonheur. Mon fils est un original c’est sûr, un « fantaisiste » a dit l’orthophoniste qui l’a évalué en février. C’est peut-être aussi le cas de ton fils.

        J'aime

  2. Je ne peux imaginer l’état dans lequel tu es mais suis vraiment de tout coeur avec toi. Obtenir une grossesse c’est difficile, avoir des bébés c’est encore pire, alors constater, et faire entendre de sucroit que son bébé a besoin d’être aidé, je suppose que c’est vraiment un choc et une étape difficile à surmonter. Mais je crois que votre force c’est d’être objectif et de croire en l’avenir. Vous êtes de supers parents et vos enfants sont merveilleux. Je suis persuadée que tout sera fait pour que votre poussin soit très bien pris en charge. Plein de bisous ma jolie, ainsi qu’à tes deux sublimes bébés

    J'aime

  3. Coucou Tittou!

    Je suis désolée que vos craintes aient été confirmées, et en même temps contente d’apprendre que vous avez trouvé une équipe compétente pour vous épauler.
    D’après ce que tu dis l’équipe du CAMSPS a l’air très bien, et tout le travail qu’il feront avec ta crevette fera une énorme différence.
    Les troubles autistiques peuvent être vraiment énormément atténués avec le bon suivi, d’autant que vous avez réussi à déceler le problème très tôt.

    De gros bisous à vous 4 et bon courage pour cette rentrée chargée!

    Nath

    J'aime

    • Oui, on se répète ça avec chéri. Il a 2 ans, on s’en est aperçu très tôt et c’est une année charnière dans le développement de l’enfant alors un suivi maintenant on pense que c’est vraiment une très bonne chose.

      J'aime

  4. Tres contente qu’il y a eu un désistement et que vous avez pu avoir ce rv assez rapidement finalement…..la prise en charge semble tres complete……..c’est rassurant…..vous avez constaté, agit et consulté sans attendre….
    maintenant il faut éliminer les éventuelles causes physiques avant d’avancer avec l’equipe du CAMSP……car avec l’amour et bienveillance dont toi et M Tittou font preuve pour Crevette ( et Patapouf) vous allez avancer…… c’est sure…..courage ma grande……ce n’est pas facile a vivre mais vous allez y arriver. …bisous

    J'aime

    • Hypermétrope. Rdv le 23 pour le fond de l’oeil pour savoir s’il faut corrigé ou pas. J’espère que non parce que ma crevette avec des lunettes ça me fait flipper !

      J'aime

  5. Je comprends ton soulagement à savoir que vous avez pas imaginé tout ça en même temps que ton angoisse face à l’avenir.

    Ce qui est sûr c’est que vous êtes des parents qui déchirent, vous avez su objectivement voir les soucis que rencontrait votre Crevette et donc mettre en place le meilleur suivi pour lui.

    Bisous.

    J'aime

  6. Je viens de prendre connaissance de tes derniers articles, j’avais mis sur pause mes lectures. Je suis désolée de voir que vous devez faire face à ces difficultés. J’imagine l’effort pour mettre des mots à haute voix sur vos pensées. Beaucoup aurait fermé les yeux, vous avez été pragmatique, pour son bien. J’espère que vous verrez les résultats rapidement. Je t’embrasse

    J'aime

    • Parfois le temps nous manque pour suivre tous les blogs ou par moment l’intérêt n’est plus la.
      Merci. J’ai hâte d’être à lundi pour le rdv d’évaluation et jeudi avec l’assistant social. J’espère que cette semaine va être constructive.

      J'aime

      • J’espère qu’elle sera constructive cette semaine, qu’elle donnera des réponses à vos interrogations et permettra de vous organiser pour la suite.
        Sinon, ce n’est pas un manque d’intérêt, surtout un manque de temps, et une trop grosse tendance à la procrastination…

        J'aime

Alors, tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s