Le jour où je vais à contre courant

Pour changer me direz-vous.

Je sais déjà tout ce que vous allez me dire.

Je le sais parce que je vais avoir 40 ans, que donc j’y étais en 2002 et que tout ce que vous me dites ou allez me dire je l’ai dis moi même.

Je me suis offusquée, j’ai été apeurée, j’ai été scandalisée

J’ai bien sûr voté Chirac.

J’ai eu tous vos discours, j’ai déjà entendu tous les discours des stars, des politiques, j’ai déjà lu tous les articles de presse, toutes les opinions, tout ce qui a été dit hier, ce qui est dit aujourd’hui, je sais même ce qui sera dit demain.

Tout ça je l’ai déjà vécu.

On est dans retour vers le futur 4, 15 ans en arrière, on vit la même chose, on entend la même chose mot pour mot.

Contre la haine, le pays va mal, mon dieu quelle horreur, le chaos, la guerre, le FN.

Tous ces politiques qui crient au drame, qui appellent la foule :

« Réparez nos conneries, votez Macron »

« Votez Macron pour qu’on continue à vous prendre pour des cons »

J’ai l’impression d’avoir été manipulée.

Sarko dehors = Fillon

Fillon dehors = Macron.

De vote contre en vote utile on m’a volé cette présidentielle, encore une autre.

Je n’en ai pas dormi de la nuit, ça me bouffe, je doute, j’entends, je lis.

Evidemment je vois ce « front républicain » (je ricane mais bon), évidemment je vois clairement le nombre de vote blanc à venir ou d’abstention.

Evidemment je vois le risque FN.

Mais j’ai envie de dire stop, c’est la présidentielle de trop.

Est-ce que finalement la bonne solution c’est de faire comme tout le monde ?

Est-ce que finalement il ne faut pas prendre son courage à deux mains et allez au front au risque que ça pète ?

Oui je sais le chaos toussa toussa, je laisserais mes enfants se faire massacrer les premiers promis, je vous filerais même mon adresse pour que vous puissiez me balancer : c’est à cause d’elle, tuez ses enfants en premier elle a voté blanc (je vous charrie les filles hein 😉 ).

Mais non ça ne m’amuse pas de vouloir voter blanc, je ne sais même pas si j’arriverais à m’y tenir mais je pense qu’on a aussi le droit de voter pour ses idées et pas contre celles des autres.

Je suis fatiguée de votez contre celles des autres.

Je n’ai jamais connu une Présidentielle où je n’ai pas voté contre. Pas une.

Je ne pense pas que ça soit normal.

C’est irresponsable, honteux toussa toussa je sais.

Mais je pense voter blanc et j’assume

Publicités

20 réflexions sur “Le jour où je vais à contre courant

  1. Il faut voter selon ses convictions et ses aspirations pour notre avenir et celui de nos enfants. Si tu ne te reconnais pas les candidats fais le choix mince qu’il te reste abstention ou vote blanc. C’est dans ces cas là qu’on aimeraient que le vote blanc soit considéré.
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Emmanuel Macron me désespère et ça ne me fait pas du tout rire de voter pour lui. Et pourtant, je vais le faire, car jamais plus je ne pourrai me regarder dans la glace si je n’avais pas tout fait pour éviter que la France soit gouvernée par le parti de la haine. Voter blanc, c’est mettre les deux candidats au même niveau. Or ils ne le sont pas. N’imitons pas les américains. Le vote de colère peut avoir de très tristes conséquences. La haine ne peut pas être une option. Comment l’expliquerions-nous aux enfants ? Voilà, c’était ma petite opinion ☺.
    Lily.

    Aimé par 1 personne

    • Je sais tout ça. Je sais aussi que cette décision est en partie pour mes enfants, pour qu’ils aient le choix eux justement. Hier c’était Chirac, aujourd’hui Macron, ils nous mettront quoi ensuite face à Marine ? Je sais comment je l’expliquerais à mes enfants, je sais comment je l’explique à l’heure où je t’écris à mon mari qui lui, est prêt à voter Macron. Je le sais et j’assume. Je te comprends et je comprends mon mari qui votera Macron. Je suis morte de trouille à l’idée de voter blanc mais je ferais face.

      J'aime

  3. Je m’abstiendrais ou je voterais blanc je ne sais encore, mais marre de voter contre, marre du levier FN que tous emploient depuis Mitterrand. Il faut que cela cesse, que le peuple face comprendre qu’il n’en veut plus et que « contrer le FN » ne peut pas être une ambition politique ou un programme mais un outil qui rentre dans les calculs de « comment mener sa campagne pour se faire élire ». Et à tout ceux qui me parlent du parti de la haine, que la vie de personnes est en jeu etc etc, j’ai même lu ce matin « Adieu la démocratie avec le FN », parce que c’est tellement démocratique de vouloir empêcher une telle proportion de la population (parce que ça fait mal au cul mais ils sont nombreux les électeurs FN) d’emmener au pouvoir le candidat qu’ils préfèrent ? parce que le libéralisme galopant, l’industrie la finance que défendent Mr Macron ne tuent pas eux ?
    Les idées du FN en ce qui concerne l’immigration, la sécurité etc me débectent (tout comme celles de Fillon)… L’idée que se fait Macron de sa France me débecte aussi.
    Je lis aussi « cette fois ils ne m’auront pas, je ne voterais pas contre le FN, de toutes façons elle ne passera pas ! » ça aussi ça me débecte ! Facile de laisser faire le sale boulot aux autres.
    Bref, je ne voterais pas, par conviction, et je pense que ceux qui le feront se font les jouets des politiques, de la peur, des lobbies. Si Marine le Pen doit passer, qu’elle passe ! Ses partisans idiots (les andouilles de pauvres non-éduqués qui m’agacent qui m’agacent autant que je les plains et qui préfèrent penser que tous leurs malheurs sont la faute des immigrés de leur barre d’immeuble plutôt que des grands groupes et de leurs actionnaires qui se rincent au mépris de tous) verront peut-être enfin que sa politique est une politique de droite qui privilégie les riches, et qu’elle ne va pas les sortir du sable, et peut être que le peuple va se réveiller ?
    « Mais avec le FN des vies sont en jeu ! » et pas avec Macron peut-être ? ouvrez-les yeux ! regardez bien la finance, les grands groupes pharmaceutiques, pétroliers, industriels, pétro-chimique… Ils sont en train de nous tuer tous à petit feu.
    Bref c’est décousu, j’avais promis que je n’en parlerais pas, mais je te comprends à 100% !

    J'aime

  4. Moi aussi j’étais dans les manif en 2002 car c’était une vraie claque et une vraie surprise même si je pensais à l’époque (et encore maintenant) que quand un gouvernement de « gauche » privatise plus qu’un gouvernement de « droite », faut pas trop se plaindre de se faire renvoyer par ses électeurs.
    Ce qui s’est passé hier n’est absolument pas une surprise, tant on le voyait venir depuis bien longtemps. Pourtant, les journalistes et commentateurs nationaux n’ont pas cherché à masquer leur jouissance de voir leur poulain accéder au 2nd tour. Le monde des winners tient son champion. Et icelui s’est empressé dès hier de fêter sa victoire avec Bobonne sur scène sans vergogne puis dans un restaurant où le café coûte le budget nourriture de plusieurs jours pour un bénéficiaire du RSA.
    Ben moi, je ne suis pas une winneuse, j’en ai marre de remettre un jeton dans la machine pour éviter la « peste brune » ou plutôt faire reculer le moment où elle pourra accéder au pouvoir car les winneurs agissent pour eux en laissant des territoires entière crever, et leurs habitants avec. Je n’ai aucune leçon à donner aux électeurs FN notamment de l’Est et du Nord qui crèvent à petit feu depuis des années et que l’on méprise depuis Paris. (J’en ai à donner aux électeurs des territoires périurbains plus favorisés qui votent FN parce que ce sont des gros racistes qui ont peur que les arabes qu’ils voient à la TV viennent perturber leur confort pavillonnaire. En sciences politiques, on nomme cette catégorie les « gros cons »).
    J’en ai marre de ne jamais voter POUR au 2nd tour, j’en ai marre des leçons balancées au peuple qui vote « mal » au référendum.
    Je commence à être tentée par le vote blanc. Ce serait la première fois de ma vie. Encore 2 semaines de mauvais sommeil avant 5 ans de galère pour les looseurs (dont la majorité de Français font partie). Je ne veux pas que le FN gagne mais je ne veux pas que Macron gagne trop largement.

    ps : et merci de m’épargner les leçons, pour les côtoyer de très près, je sais très bien que les élus qui sont passés de justesse face au FN n’en tirent aucune leçon et n’ont toujours rien compris.

    ps 2 : pas sûre que mon propos soit très clair, mais j’ai mal dormi, tout cela m’inquiète beaucoup…

    Aimé par 1 personne

  5. Très simple pour nous, enfin moi car mon conjoint n’est pas français ni européen et ne peut donc pas voter. Très simple : voter pour ou contre peu m’importe. Mais ne pas voter à minima contre le FHaine veut tout simplement dire mettre ma famille, mon mari, ma fille et donc moi même dehors à court moyen terme. N’étant pas encore kamikaze et suicidaire, le choix est fait.

    Aimé par 3 people

  6. Et j’espère que Macron gagnera largement car que dire à ma fille demain ? Comment n’avoir pas peur lorsqu’elle ne sera pas près de moi ? La vérité est que le discours raciste se banalise, et on le vit. Évidemment ceux non concernés n’entendent pas ces mots ni ne croisent ces remarques ni ne sont bloqués à l’emploi etc… Et de ce fait, cela paraît une faible menace. Mais pour moi, nous, même vous a moyen long terme, elle est bien probable. Vivre demain dans notre pays où 1 votant sur 3 aura rejoint le Front me glace d’avance. Alors cette union face au Front ? À minima ce contre… N’est il pas essentiel ?

    Aimé par 3 people

    • J’avoue que dramatiquement, aujourd’hui, rien que le mot « union » me fait rigoler. Toute cette mascarade n’a rien à voir avec une union. Il passera le Macron mais pas grâce à une « union ». Ce mot n’existe plus. Mais je comprends bien ton point de vue, c’est évident pour toi comme ça l’est de plus en plus pour moi.

      J'aime

      • On ne sait pas s’il passera, on croyait que Trump ne passerait et qui dirige les États Unis aujourd’hui ? On ne croyait pas au Brexit non plus….
        Tu as compris mon point, rien n’est jamais gagné d’avance et je ne compte pas baisser les bras et laisser mon pays aux fachos !

        Aimé par 3 people

  7. Tout à fait, rien n’est gagné d’avance et voter blanc entraîne le risque que le FN passe. Je le dis, je le répète, j’en suis consciente et j’assume. Tu as raison de te battre pour tes convictions continue.

    Aimé par 1 personne

  8. C’est intéressant ces blogs qui se politisent un temps avec une réelle franchise. Je dirai juste que j’habite la campagne et que tous les villages ici ont mis en tête M.Le Pen (la France d’Eddie Bellegueule pour les lectrices 😉). Pour le repas d’E. Macron, c’est clairement un mauvais procès, il devait aller manger des chips au gymnase du coin pour ne pas heurter ? Mais enfin, tous nos candidats ont des revenus/un patrimoine supérieurs aux nôtres, quelle hypocrisie ! Mépriser l’électorat de MLP en progression ne fait que le faire prospérer, parce qu’en bon Français, ils détestent les donneurs de leçons. Pour conclure ce commentaire, j’ai déjà parlé ailleurs d’une excellente émission sur le vote blanc où le chercheur expliquait que tout le monde ne vote pas (anarchistes, royalistes…) mais que le vote blanc est l’expression d’une non adhésion envers les candidats. Et que dire des savoureux messages glissés dans les enveloppes. Voter blanc ce n’est pas être abstentionniste !

    Aimé par 1 personne

  9. Je respecte ton choix, tu as bien le droit de faire ce que tu veux 😉

    Ce qui m’inquiète, c’est que cette volonté se propage et que 80% de mes contacts vont faire de même.
    Je pense aux Etats-Unis, j’irai voter Macron dimanche prochain même si je me fais traiter de conne, de mouton un peu partout. Si je peux aider à empêcher le FN de passer, je vais le faire, ma ligne de conduite reste la même qu’en 2002 (18 ans, mes premières élections qui m’auront marqué à vie).

    J'aime

Alors, tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s