Le jour où on parle TSA

Le diagnostic est donc posé, pour nous ce sera la confirmation du Trouble du Spectre Autistique.

Notre super assistant social est venu à la maison ce soir pour la paperasse.

Plus d’une heure pour établir le dossier MDA pour que notre Crevette soit pris dans le SESSAD très précoce qui vient d’ouvrir et le dossier MDPH pour déclarer notre Crevette en situation de handicap.

Voilà, c’est fait.

On a revu la psy ce midi avec notre Crevette.

Un peu sportif les courses taf/CHU/taf/assistant social mais il va falloir s’y faire si notre petit choux est pris dans le SESSAD, la course ne fait que commencer [ceci était la parenthèse égoïste].

On a pu reparler et elle a quasiment fini son dossier pour le SESSAD.

Elle est très confiante et l’assistant social aussi du coup on commence a y croire un peu à ce centre qui serait tellement bien pour notre Crevette.

On a pu parler de ses petites particularités et ça fait tellement de bien de parler à quelqu’un qui vous comprend ! Je me répète mais quel soulagement la compréhension, l’empathie. On se sent tellement moins seul quand on parle avec eux.

Le SESSAD dit très précoce est donc une nouvelle structure, si nouvelle qu’il n’en existe que deux en France. Ouai, deux seulement dont un ici ! C’est dire la chance qu’on a dans nos « aventures » quand même (oui je refuse de dire malheur).

Ces centres s’inspirent de la méthode DENVER pour ceux que ça intéresse.

Le challenge sera de cumuler notre activité professionnelle et le suivi de notre Crevette car visiblement ça prend beaucoup de temps.

Notre assistant social (AS) nous a parlé des disponibilités pour l’accompagnement d’un enfant en situation de handicap, les aides etc … mais pour l’instant vous imaginez bien que ce n’est pas à l’ordre du jour avec mon nouveau taf.

Mais bien sûr, si la situation de notre Crevette le nécessite on réétudiera tout ça mais pour l’instant comme on disait à notre AS, on veut tenter le coup en cumulant taf et SESSAD (si SESSAD il y a). On verra bien si c’est gérable.

Voilà, on rentre dans la dernière ligne droite.

On devrait avoir la réponse avant la fin de l’année.

A la fois on croise les doigts et on est un peu flippé.

C’est une chose de se dire que son fils est atteint de TSA mais ce sera autre chose je pense d’entrer réellement dans le milieu de l’autisme et de la MDPH.

Même si on est les premiers a être d’accord avec le diagnostic du CAMSP et à vouloir un suivi spécifique pour notre Crevette, ça fou un coup tout ça.

La rentrée a été tellement difficile entre mon beau-père et notre Crevette sans parler de la reprise du taf, que personne ou presque n’est au courant de tout ça, ni de l’autisme de notre bouchon, ni de nos peurs concernant mon beau-père qui n’est vraiment pas passé loin de la fin.

Notre situation isolée géographiquement n’aide pas spécialement et il faut avouer qu’on se renferme pas mal sur nous mêmes ces derniers temps, on profite lâchement de notre isolement.

Heureusement, il y a quelques personnes qui ont compris mes allusions inquiètes de cet été et qui ont pris des nouvelles de notre Crevette. Sinon, comme je l’avais déjà dit ici, je me vois mal appeler tout le monde pour dire « Coucou c’est Tittounett, vous savez depuis début septembre on a failli perdre le papa de chéri et on a appris qu’un des garçons était atteint de TSA, on est très fatigué et très inquiet et vous ça va ? »

Bon allez, j’arrête de chouiner promis !

Et vous alors ? Cette rentrée ? Déjà sur les rotules ou encore du pep’s ?

Publicités