Le jour où mon fils fait partie de ceux-là

Vous ai-je déjà parlé de mon Patapouf ?

Je crois bien qu’il n’avait pas 1 an, son père et moi disions déjà en rigolant un peu jaune …

« Celui-ci sera de ces gamins à se rouler par terre dans les magasins en hurlant ».

Vous ai-je déjà raconté que lors d’un égarement parental soldiesque (comprendre une sortie parentale pour faire les soldes), enfants et poussette sous le bras (oui on est des ouf), cette sombre prédiction s’est réalisée ?

zfel0a5zmsffy

Comment résumer mon Patapouf.

Il est de ces enfants dont j’aurais dit « oh my god le monstre ! ».

Bon ok, je n’ai jamais été très tolérante et je n’ai jamais beaucoup aimé les gamins des autres (sauf mes neveux mais ils sont parfaits mes neveux aussi).

Mon Patapouf est un colérique, un capricieux, un angoissé, un accroc à l’amour et à l’attention, un câlin, un tendre, un joueur, une brute, un rigolo, un jaloux.

Vous ajoutez à cet assortiment le Terrible Two …

fne0i1hevywus

Et non, je ne chercherais pas d’excuse à mon fils, il n’est pas hyperactif ou autre superlatif pseudo maladif justifiant un comportement parfois border line, insolent, désobéissant et capricieux.

Non, il est comme ça et on essaie de trouver une solution mais sur ce caractère si volcanique notre plus gros souci reste les nuits.

Parce que bien agir en journée dépend aussi de l’état de fatigue parental car fatigue n’est pas vraiment synonyme de patience.

Nous avions solutionné le problème des nuits il y a déjà un moment en instaurant un petit rituel au couché, tous les 4 dans la chambre des enfants à jouer 10 minutes calmement avec une musique de fond avant de les mettre au lit.

Cette petite habitude avait résolu les crises du couché.

« Mais chez les enfants tout n’est que passade. »

Que ce soit du bon ou du mauvais côté d’ailleurs, que ça aille bien ou mal, qu’un problème existe ou soit résolu mon leitmotiv est « tout n’est que passade » et on passera du bon au pire et du pire au meilleur pour une raison restant inconnue même en y réfléchissant beaucoup beaucoup.

3oedv3b1uz98xqshsw

Alors quand la solution principale devient obsolète, on fait travailler nos méninges (internet, le pharmacien et le docteur) pour en trouver une autre et dormir.

Accessoirement trouver une solution pour que l’enfant sus nommé ait un endormissement et un sommeil apaisé.

Les symptômes sont :

  • des hurlements stridents et hystériques au couché. Non pas des pleurs, j’ai dit des hurlements. Tu lui coupes une jambe il hurle pareil.
    • Oui, on l’a laissé hurler (il ne s’arrête pas, non, ni 15 minutes après ni 45 minutes après),
    • Oui le sirop Quiétude, le sirop Pédi@kid sommeil aussi,
    • Oui, je suis restée par terre à ses côtés et là il est calme et … ne s’endort pas car il sait très bien que je vais me relever à un moment,
    • Oui on a crié,
    • Oui on lui a expliqué, on lui a parlé calmement,
    • Veilleuse, musique, doudou, lumière, histoire, jeux oui oui et oui on a essayé.
    • Stramonium 15 CH en homéo on a essayé aussi.
  • Des réveils avec les mêmes hurlements de peur hystériques au milieu de la nuit sans apaisement possible et en moyenne il met 30 minutes à se calmer. Rien n’y fait, on l’approche il nous tape, il hurle, se roule dans son lit …
    • Oui on l’a laissé hurler,
    • On lui a fait des câlins (il nous tape),
    • On lui a tenu la main (il nous repousse),
    • On l’a pris avec nous dans le lit (limite à le ligoter),
    • On lui a parlé calmement, proposer tout et n’importe quoi.

Vous avez aussi les colères de la journée, la même chose le jour (en moins pire mais bon, en peu pareil quand même).

La seule solution trouvée a été de le laisser hurler un petit moment dans sa chambre puis de transférer son lit dans notre chambre. Là il se calme et s’endort. Lit impossible à remettre dans sa chambre, il se réveille aussi sec.

Oui on a simplement essayé de le coucher dans son lit mais dans notre chambre puisque ça le calmait mais non, si on le couche dans notre chambre on a la même crise, il faut en passer par sa chambre + cri et transfert pour qu’il s’endorme.

5avgmiw7iazdk

Depuis 3 jours nous inaugurons donc un nouveau traitement en homéopathie soit 3 tubes différents en plusieurs prises avant le repas, après et au couché.

Endormissement nuit n°1 : un début de hurlement mais calmé dès qu’on est arrivé dans le salon. Endormissement ok.

Nuit n° 1 : aucun réveil.

Endormissement nuit n° 2 : cf nuit n° 1.

Nuit n° 2 : faussée par la double otite de son frère qui a hurlé toute la nuit donc réveil du Patapouf que chéri a réussi à calmer mais en le gardant avec nous (et son frère 2+2 = 4 = nuit blanche)

Ce soir, nuit n° 3. Endormissement : cf nuit n° 1 et 2.

Rendez-vous demain pour la nuit qu’on espère bonne (oui sinon on ne survivra pas je crois).

1chqqdtw4aew0

Ah et pour finir, le matin je lui donne une dose du sirop Quiétude.

Depuis 3 jours donc on n’a plus de colère terrible non plus en journée, juste son caractère de merde.

Parce que si tout ça est infernal pour nous je reste persuadée que ça l’est aussi pour lui.

D’ailleurs suite à la nuit n° 1, le réveil s’est fait dans la bonne humeur et la journée bien plus apaisée.

 

Et vous ? Une terreur des bacs à sable à la maison ? Le Terrible Two est en route ?

Publicités